Le Linceul de Turin


Dernieres lumieres sur le Saint Linceul de Turin

Prix : 4,99 EUR
Remarque: Pour faire apparaître la couverture dans son intégrité "ZOOMER" en cliquant dessus !!! ====================== 400 photos de reportage sur le SAINT LINCEUL Pour les uns, c’est le Linceul qui a enveloppé Jésus. Depuis 110 ans il est l’objet archéologique, le plus étudié du monde par les savants toutes disciples confondues et pourtant, il reste une énigme que la science moderne ne peut reproduire. Ce livre est écrit comme : — Une enquête policière et scientifique. — Un reportage (environ 400 photos) et une aventure humaine et spirituelle. — Un roman historique d’aventures avec un voyage de plus de 3000 km à travers les 2 millénaires où vous ferez la connaissance de nombreux personnages, des chevaliers, des rois, des religieux, des scientifiques, des hommes et des femmes de toutes professions pour ou contre l’authenticité du Saint-Linceul — Une synthèse du dossier scientifique du linceul avec les dernières mises à jour le concernant.

Le Linceul de Turin - Une imposture du C14

Prix : 4,99 EUR
Remarque: Pour faire apparaître la couverture dans son intégrité "ZOOMER" en cliquant dessus !!! ====================== Avant le 13 octobre 1988, les savants du STURP (Projet de recherche du Suaire de Turin ) et autres croyaient dur comme fer que le C14 confirmerait leurs travaux datant de 1978 qui regroupaient de nombreuses disciples scientifiques et spécialités techniques et déclaraient le Linceul comme étant authentique. Le 13 octobre 1988, le verdict du Carbone 14 tombe officiellement comme un couperet : Le Linceul est un faux datant de 1350 !Le but de ce livre est : 1 – De démontrer que le C14 est : – Une imposture historique. – Une imposture scientifique. _ Une imposture médiatique. – Une imposture ecclésiastique. – Une imposture géopolitique et mondialiste. 2 – De confirmer par l’ensemble des sciences que le Linceul de Turin est authentique et qu’il a bien enveloppé le corps du Christ lors de sa descente de la Croix, sa mise au tombeau et lors de sa résurrection.

Le Linceul de Turin et Arnaud Aaron Upinsky son au

Prix : 4,99 EUR
Remarque: Pour faire apparaître la couverture dans son intégrité "ZOOMER" en cliquant dessus !!! ====================== Déclaration d'Arnaud Aaron Upinsky, mathématicien, épistémologue, linguiste, expert en systèmes logiques, historien des sciences qui organisa et dirigèrent les symposiums de Paris (1989) et celui de Rome (1993) : 1 - « La question la plus importante actuellement qu’il ne faut jamais cesser de répéter, c’est que plus aucun scientifique au monde, engagé dans les recherches, n’affirme que le Linceul de Turin est un faux, parce que plus personne ne peut affirmer que c’est un faux. Et ça c’est un des grands résultats du symposium de Paris du 7 et 8 septembre 1989 qui a tellement ridiculisé la thèse du faux que plus un seul scientifique ne peut l’affirmer sous peine de se ridiculiser. » 2 - « C’est avec la solennité requise que la conclusion sans appel du Symposium de Rome proclama le 12 juin 1993 que : « Si la science soumet l’évaluation du Linceul au même niveau d’exigence épistémologique que celui qui est régulièrement utilisé en science pour évaluer les phénomènes physiques, chimiques, etc., elle ne peut que conclure à l’authenticité scientifique, c’est-à-dire affirmer que l’Homme du Linceul est bien Jésus de Nazareth, personnage historique mort crucifié vers l’an 30 de notre ère »».

L'Eglise contre le Linceul de Turin

Prix : 4,99 EUR
Remarque: Pour faire apparaître la couverture dans son intégrité "ZOOMER" en cliquant dessus !!! ====================== Alors que l’ensemble des sciences concluait, après près d’un siècle d’années, toutes disciplines confondues à l’authenticité du Linceul, celui-ci fut soumis à la datation du carbone 14. Le 13 octobre 1988, le cardinal Ballestrero l'archevêque de Turin et gardien du Linceul annonça que les 3 laboratoires ayant examiné des échantillons du Linceul de Turin au carbone C14 ont daté le lin entre les années 1260 à 1390. Et donc, il serait un faux du Moyen-Âge. Le cardinal et l’Église, à grand renfort médiatique, acceptèrent d’emblée les résultats disant : « La vérité de la science est au-dessus de la vérité de la religion ». Deux symposiums, celui de Paris en 1989 et celui de Rome en 1993, réunirent l’ensemble de la communauté scientifique (une soixantaine de savants à chaque colloque) pour et contre l’authenticité du Linceul dans un débat contradictoire sous la direction d’Arnaud-Aaron Upinsky. Voici la conclusion des 2 colloques : « Nous devons conclure à son authenticité, mais de plus, faisant abstraction de toute attitude religieuse et si on applique au Suaire de Turin les méthodes d’une enquête policière, la seule conclusion est que le Suaire a enveloppé Jésus de Nazareth. » A-A Upinsky Étonnamment, ce fut le silence radio de la part des médias et particulièrement de l’Église. Incroyablement, on constate depuis le début de l’histoire officielle du Linceul à Lirey en 1357 que les principaux opposants de son authenticité sont les hommes d’Église...

Le Linceul De Turin - Lettre ouverte … à Mordillat

Prix : 4,99 EUR
Remarque: Pour faire apparaître la couverture dans son intégrité "ZOOMER" en cliquant dessus !!! ====================== Dans leur bande dessinée, les auteurs divisent le monde en trois groupes : les gentils (les anti-suaire), les méchants (les pro-suaire), et les victimes des pro-suaire (le peuple). TOME 1 (1357) : Son but principal est d’enfoncer dans le crâne du lecteur que le Linceul de Turin est un faux fabriqué au Moyen-Âge. Pour cela, il suffit de construire un bas-relief que l’on enveloppe dans un tissu de lin mouillé. Puis, pour créer les volumes, on prend un pochoir contenant des pigments et on tamponne toute la surface. Pour les taches de sang, on utilise de l’ocre rouge avec la colle d’os comme liant naturel. Ce n’est pas plus compliqué que ça ! Le but de Mordillat & Prieur est de persuader également le lecteur que le Linceul est une fumisterie perpétrée par des curés qui pensaient uniquement à remplir leur caisse vide en profitant de la crédulité du pauvre peuple. TOME 2 (1898) : Nos deux auteurs montent d’un cran. Les gentils sont les anti-linceul athées, socialistes et humanistes. Les méchants : les pro-linceul, croyants, monarchistes et antisémites. Les savants ne sont que des pro-linceul ignares. En effet, ils affirment que les enfants ne ressentent pas la douleur quand on les opère. C’est pour cela qu’ils font leurs expériences de la crucifixion « in vivo » sur des débiles mentaux ! Mordillat et Prieur font d’eux les précurseurs des médecins SS qui expérimentaient sur les déportés des camps de la mort ! Ce tome est particulièrement haineux, contradictoire, partial, injuste, illogique, hypocrite, diffamatoire, grotesque, mensonger, caricatural, propagandiste...